Les membres

Le comité actuel

David Altermatt, Pierre Saliba et Grégory Thonney

Focus sur nos membres

David Altermatt

David Altermatt

Le grand rouquin blanc

Enseignant pour les « grands », c’est dans le cadre de sa profession que le jeu de rôle intéresse le plus David. Comment rendre un apprentissage ludique? Comment transmettre, par le biais du jeu, où le but se trouve à l’intérieur même de l’activité? Comment donner du plaisir dans le jeu lui-même ?

Pierre Saliba

Pierre Saliba

Le bon Dr. Nemrod

Comme le disait Kafka, une belle histoire doit être la hache qui fend la mer gelée en nous. Cinéphile incorrigible, amateur de musiques alternatives, Pierre essaye toujours de raconter une belle histoire et que les joueurs à sa table sortent avec des étoiles dans les yeux.

Grégory Thonney

Grégory Thonney

Police diégétique

Titulaire d'un master en français à l’université de Lausanne, Grégory a découvert le jeu de rôle en 2012 et ce medium l’a tout de suite séduit. Il y a vu un fabuleux potentiel artistique, académique et pédagogique et travaille à présent à exploiter ces diverses facettes.

Sanne Stijve

Sanne Stijve

Bien qu’il n’en mette jamais, Sanne semble collectionner les casquettes : un temps rédacteur pour feu le magazine rôliste Di6dent, actuellement administrateur chez l’éditeur helvétique de jeux de rôle 2d Sans Faces, il est aussi l’un des co-auteurs de la réédition du jeu Maléfices. Il s'intéresse aussi aux utilisations "non-ludiques" auxquelles se prête ce media si particulier.

Les anciens comités

2019

David Altermatt, Robert Kovacs, Nicolas Marjanovic, Pierre Saliba, Steven Tamburini, Grégory Thonney.

2018

David Altermatt, Robert Kovacs, Jimena Marazzi, Pierre Saliba, Grégory Thonney.

2017

David Altermatt, Hélène Bougouin, Titouan Bougouin, Robert Kovacs, Jimena Marazzi, Pierre Saliba, Grégory Thonney.

Enseignant pour les « grands », c’est dans le cadre de ma profession que le jeu de rôle m’intéresse le plus. Comment rendre un apprentissage ludique? Comment transmettre, par le biais du jeu, où le but se trouve à l’intérieur même de l’activité? Comment donner du plaisir dans le jeu lui-même ? Comment construire ensemble un savoir sous la forme d’un jeu ? J’aime transmettre et encore plus lorsqu’il s’agit de le faire par le biais de la création d’un univers personnel dans lequel on prend le risque d’y emmener des gens!

Pierre Saliba

Comme le disait Kafka, une belle histoire doit être la hache qui fend la mer gelée en nous. Cinéphile incorrigible, amateur de musiques alternatives, j’essaye toujours de raconter une belle histoire et que les joueurs à ma table sortent avec des étoiles dans les yeux (www.drnemrod.ch).

Grégory Thonney

Titulaire d’un master en français à l’université de Lausanne, j’ai découvert le jeu de rôle en 2012 et ce medium m’a tout de suite séduit. J’y ai vu un fabuleux potentiel artistique, académique et pédagogique et je travaille à présent à exploiter ces diverses facettes.

Robert Kovacs

Ancien avocat reconverti dans les arts visuels, adepte du jeu de rôle et du monde de l’imaginaire depuis aussi longtemps que porte ma mémoire, je favorise les aventures fortes en ambiance, psychologiques et noires, dans tout type d’univers, très inspirés par des visuels cinématographiques. Mon objectif est de raconter une histoire avec des personnages forts et des scènes marquantes. –>