David Altermatt

Enseignant pour les « grands », c’est dans le cadre de ma profession que le jeu de rôle m’intéresse le plus. Comment rendre un apprentissage ludique? Comment transmettre, par le biais du jeu, où le but se trouve à l’intérieur même de l’activité? Comment donner du plaisir dans le jeu lui-même ? Comment construire ensemble un savoir sous la forme d’un jeu ? J’aime transmettre et encore plus lorsqu’il s’agit de le faire par le biais de la création d’un univers personnel dans lequel on prend le risque d’y emmener des gens!

 

Pierre Saliba

Comme le disait Kafka, une belle histoire doit être la hache qui fend la mer gelée en nous. Cinéphile incorrigible, amateur de musiques alternatives, j’essaye toujours de raconter une belle histoire et que les joueurs à ma table sortent avec des étoiles dans les yeux (www.drnemrod.ch).

 

Gregory Thonney

Etudiant en français à l’université de Lausanne, j’ai découvert le jeu de rôle il y a quelques années et ce medium m’a tout de suite séduit. J’y ai vu un fabuleux potentiel artistique, académique et pédagogique et je travaille à présent à exploiter ces diverses facettes. En ce moment, je m’intéresse beaucoup à la question de l’immersion en jeu de rôle en lien avec l’affectif ; je tente de créer des espaces propices à l’émergence des émotions au cours des parties.

 

Robert Kovacs

Ancien avocat reconverti dans les arts visuels, adepte du jeu de rôle et du monde de l'imaginaire depuis aussi longtemps que porte ma mémoire, je favorise les aventures fortes en ambiance, psychologiques et noires, dans tout type d'univers, très inspirés par des visuels cinématographiques. Mon objectif est de raconter une histoire avec des personnages forts et des scènes marquantes.

 

Nicolas Marjanovic

Ingénieur chimiste, gemmologue, apprenti-menuisier, parapentiste amateur, et plein d’autres choses, mais avant tout, ludophile. Depuis mon adolescence, le jeu de rôle à fait partie de ma vie. Il m’a permis de trouver mes meilleurs amis, de voyager dans une multitude de mondes, de découvrir des cultures et des portions d’histoire à peine mentionnées à l’école. Après avoir joué, mené, créé des scénarios, des campagnes et des mondes, j’ai commencé à m’intéresser à la théorie du jeu. Ars Ludendi m’a mis en contact avec des personnes aux centres d’intérêt similaires. Je cherche à développer des techniques ou des outils pour « réussir » une partie de jeu de rôle, étendre l’application du jeu comme méthode d’apprentissage ou de développement (en particulier pour les enfants).

 

Steven Tamburini

Description à venir

 

 

 

design et graphisme : kovacsphoto

mentions légales

statuts

charte éthique